Projection de films documentaires samedi 7 décembre

Les Roms, ici et ailleurs
Roms Ici et Ailleurs
Projection de trois films, en présence de la réalisatrice de l’un d’eux

Samedi 7 décembre 2013 à 20h00
à la Villeneuve dans la salle 150 en face du Patio :
http://www.infovn.org/sites/Patio
Prix Libre

Les Roms qui viennent en France y vivent souvent dans des conditions de grande misère, allant de bidonvilles en squats. Les Français, simples citoyens et politiciens, se montrent souvent indignés par ces conditions, mais considèrent bien souvent celles et ceux qui les vivent comme les premiers responsables, comme s’ils les avaient choisies alors qu’ils pourraient faire autrement.

Les trois films que nous vous présenterons samedi soir donnent la parole aux intéressés, qui parlent des lieux où ils vivent, et de ce à quoi ils aspirent. A leur manière, ils répondent à cette question, qui revient régulièrement : « mais pourquoi est-ce qu’ils viennent ici ? »

La projection est organisée par le groupe Frit Kultur (émanation du collectif La Patate Chaude) avec le soutien de l’association Drugi Most et du collectif Villeneuve Debout.

Trois films pour montrer des difficultés que les personnes roms rencontrent en Serbie, en Roumanie, mais aussi en France malgré leur envie de s’intégrer. Pour éviter les amalgames, pour permettre de réaliser les similitudes de cultures différentes.
——
Vie Quotidienne« La vie quotidienne des enfants roms du Block 71 »

Ivana Todorovic, 2006, 21 min, en serbe, sous-titré en français.

Une fenêtre intime sur la culture rom de Serbie, le documentaire montre surtout les enfants qui parlent ouvertement de leurs espoirs et leurs rêves, y compris les envies et possibilités d’éducation dont ils sont souvent exclus. Le film a reçu le prix du meilleur court-métrage au festival des Droits de l’homme de Montréal en 2007.

La réalisatrice sera présente.
—–
Paroles de Tchavés« Paroles de Tchavés »

Marilou Terrien et Thibault Datry, 2010, 14 min, en français.

La rencontre avec des enfants roms scolarisés dans un quartier du centre de Lyon. A travers leurs témoignages, par des mots simples et spontanés, ces enfants évoquent leur quotidien à l’école, dans la rue, dans leur lieu de vie que les adultes appellent « bidonville » ou « squat insalubre ». Ils racontent leurs parcours, leurs ennuis et évoquent leurs rêves.
—–
Sans Toit ni Tombe« Bi kheresko-bi limoresko – sans toit ni tombe »

Marilou Terrien et Thibault Datry, 2011, 52 min, en français, serbe, roumain. Sous-titré en français.

A partir d’entretiens filmés, d’anecdotes, de scènes de vie, ce film nous immerge dans le quotidien de personnes roms qui racontent leur parcours d’exil, leur vie passée en squats et en bidonvilles, leur rapport à leur pays d’origine, mais aussi leurs aspirations et leurs projets.
————————
PRIX LIBRE, PRIX SOLIDAIRE ?
A ne pas confondre avec la gratuité de l’Entrée Libre, le Prix Libre c’est TOI qui choisis le prix que tu paies, qui évalues selon tes ressources, tes coups de cœur et tes motivations.
Tu devines à quoi va servir ce que tu donnes (voyage des participants ex-yougoslaves, location matos…) ou tu demandes les détails aux organisateurs. PRINCIPE DE SOLIDARITÉ : quand tu as un peu de sous, tu n’oublies pas de payer pour celles/ceux qui ne peuvent pas mettre beaucoup.
Pour que la culture reste accessible à tou-te-s.
Pour une alternative au système de profit capitaliste.
Pour sortir de notre habitude de consommation passive.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s