La Métro se donne bonne conscience, mais ne fait rien

maison de la Métro à MeylanAujourd’hui mardi entre 11 h. 00 et 15 h.00 le collectif LA PATATE CHAUDE a accroché des banderoles et collé des affiches sur une maison murée appartenant à La Métro, sur la commune de Meylan. En même temps un millier de tracts ont été diffusés aux automobilistes des avenues alentours. Le but de cette action était de dénoncer l’immobilisme de La Métro alors qu’une délibération du 29 octobre 2010 avait décidé que cette maison serait proposée à l’hébergement de Roms en grande précarité, dans le cadre d’un dispositif associant « Roms Action » et « Un Toit Pour Tous ».
L’art de traîner les pieds, geste dans l’air du temps, se cultive à merveille sur l’agglo quand il s’agit de réquisitionner comme la loi le permet des logements vides ou d’aider des personnes en situation d’urgence, surtout quand elles sont d’origine rom.
Pourtant, là, c’était du pain béni: la maison appartient à La Métro, il y a eu vote « démocratique », un contrat avec des associations « conventionnées », des sous et alentours des campements et bidonvilles avec des familles qui survivent au milieu des rats et espèrent un logement décent.
Trois mois après cette décision, la maison est toujours murée.
C’est à se demander si on a bien fait de confier nos vies à toutes ces belles institutions…

Le Collectif La Patate Chaude

[MAJ] vidéo de l’action et interview du collectif dans le journal de FR3 Grenoble du 2 février 2011

Photos de l’action ici

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s