Appel des roms du Rondeau à la population grenobloise

Camp du Rondeau le 26 novembre 2010

Camp du Rondeau le 26 novembre 2010

Hier 26 Novembre, après une nuit où a soufflé un vent glacial, notre camp était sous la neige :

Nous sommes 78, désemparés, parqués depuis maintenant 3 mois et 9 jours dans ce camp de misère, sous l’autorité politique de la Communauté d’agglomération grenobloise. Sous l’autorité politique d’une gauche « championne de l’action sociale ! ».Nombreux sont les nôtres qui ont été contraints de partir fuyant le froid, la faim, la peur que nous réserve ce beau pays qu’on appelle la France. Certains sont partis pour simplement régler quelques situations familiales dramatiques, comptant bien revenir dans les jours suivant, espérant toujours.

Nous sommes là, parmi vous, nous sommes des habitants de notre agglomération. Nous ne rentrerons pas dans un pays que nous avons fuit, victimes de la discrimination, de la faim, de l’effondrement de nos conditions de vie.

Ne nous abandonnez pas !

Nous avons le plus grand besoin, immédiatement :

Bien sûr de l’ouverture d’un lieu pour nous protéger de ce froid, pour pouvoir manger à notre faim (Les autorités politique locales refusent de solliciter les associations humanitaires pour que nous puissions manger à notre faim et ont fait des pressions pour qu’elles cessent de nous fournir directement la nourriture qu’elles avaient commencer à nous donner.), être soignés (Médecins du Monde n’est plus venu sur le camp depuis que nous nous sommes opposés aux tentatives d’expulsions les 19 et 20 Octobre, çà fait plus d’un mois que nous n’avons pas vu un médecin sur le camp !)

Mais dans cette attente insupportable, nous avons besoin :

  • De bois de chauffage
  • De recharges de gaz butane et d’ustensiles pour pouvoir cuisiner dans la salle commune que nous avons construite
  • D’un groupe électrogène pour pouvoir faire fonctionner l’installation électrique de notre salle commune
  • De nourriture
  • De vêtements, de chaussures et de couvertures chauds.

Merci d’avance

Le Camp du Rondeau se situe rue Pierre de Coubertin, à la sortie du Rond Point du Rondeau, juste après la voie ferrée côté Grenoble, à côté du Service de la Circulation de la Ville de Grenoble

 

Accès au camp du Rondeau

Accès au camp du Rondeau

 

Publicités

3 réflexions sur “Appel des roms du Rondeau à la population grenobloise

  1. L’auteur de ce texte a demandé le retrait de celui-ci sur ce blog par courrier électronique le 9/1/2010 et ce n’est toujours pas le cas.

    La demande de retrait immédiat est donc réitérée.

    Dominique Jégou
    membre du Collectif Solidarité Roms

  2. Vous en êtes où aujourd’hui exactement ? relogés, tous ? ou presque tous ? L’autre jour, place Grenette, j’ai vu un papier comme quoi certaines familles Roms sont dans la rue encore….
    Merci de me répondre car je voudrais faire un article sur vous et votre situation depuis les expulsions du Rondeau et les autres.
    Courage, les habitants de Grenoble ne vous oublient pas.
    Nous sommes pour beaucoup honteux de ce qui s’est passé et désolés.
    Chloé Laroche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s